LA LISTE RECOMMANDEE DES CONTRE-INDICATIONS MEDICALES DE

L'ADMISSION DES CITOYENS ETRANGERS AUX ETABLISSEMENT

D'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR RUSSES

I. Maladies internes

  1. Maladies aiguës jusqu'à la guérison complète.
  2. Tuberculose pulmonaire active et ses autres formes dues à des variétés particulières de bacilles tuberculeux.
  3. Néoplasmes malins.
  4. Toutes maladies tropicales.
  5. Maladies cardio-vasculaires:

 

  • Sténocardie à l'état d'intensité et à celui de repos;
  • Infarctus du myocarde suivi de la sténocardie indépendamment de l'ancienneté de la maladie; de la circulation sanguine insuffisante à tout-stade; des formes paroxysmales des troubles rythmiques; du AV blocage, de l'anévrisme cardiaque, de l'arythmie vibratile chronique (tachéo- et bradycardie, extrosystoles venticulaires polytopiques et fréquentes);
  • Infarctus du myocarde réitératifs;
  • Anévrismes et autres affections de l'aorte et de ses trois parties; cardiosclérose artérielle ou du myocarde compliquée par la circulation sanguine insuffisante du Il-e Ill-e degré, par la forme paroxymale de l'arythmie vibratile (tachéo- et bradycardie, extrosystoles venticulaires polytopiques et fréquentes);
  • Maladie hypertonique du stade I-II A (suivie des crises) et du stade IIB-III;
  • Paroxysmes fréquents des troubles rythmiques de toute étiologie (plus d'une fois par deux mois);
  • Vices du coeur rhumatismaux: insuffisance de la valvule mitrale et sténos artério-venticulaire du coeur gauche; vice du coeur combiné mitral et aortique en présence de l'arythmie vibratile; de la compensation insuffisante de l'activité cardiaque; de la cardiomégalie prononcée aussi bien que s'il y avait des indications de l'intensification du processus rhumatismal dans les quatre années précédentes.

 

  1. Maladies difflisives du tissu conjonctif (arthrite rhumatismoïde, lupus érythémateux systématique, sclérodermie systématique, périarthrite ganglionnaire, dermatomyosite etc.).
  2. Maladies des organes respiratoires:

 

  • Asthme bronchique, bronchite asthmatique;
  • Combinaison de la bronchite chronique, de l'emphysème pulmonaire, de la pneumosclérose et de la bronchectasie;
  • Abcès pulmonaire;
  • Pneumonie chronique.

8.   Maladies du canal digestif:

  • Ulcère peptique de l'oesophage au stade d'aggravation ou de rémission;
  • Esophagédénisme ulcéreux érosif au stade d'aggravation ou de rémission;
  • Diverticule important de l'oesophage;
  • Cardiospasme;
  • Ulcère de l'estomac et du duodénum au stade d'aggravation ou de rémission;
  • Diverticule important de l'estomac;
  • Gastrite érosive et duodénite;
  • Polype de l'estomac et du duodénum;
  • Diverticule important du duodénum;
  • Cirrhose du foie (toutes formes et stades);
  • Hépatite active chronique;
  • Hépatite granuleuse chronique;
  • Maladie du calcul biliaire, cholécystite de calcul;
  • Maladie de Wilson-Konovalov;
  • Présence de l'agent viral des antigènes de l'hépatite V;                                     |
  • Hémochromatose;
  • Formes extra hépatiques de l'hypertension portale;
  • Cancer du foie primaire et secondaire (métastatique);
  • Tumeurs du foie bénignes;
  • Echinococcose, opisthorchose et autres invasions helminthiques du foie;
  • Abcès du foie;
  • Troubles cholagogues aigus et chroniques;
  • Affections du foie alcoolique de tout stade et de toute forme;

 

  • Jaunisse mécanique;
  • Pancréatite chronique aux troubles de la fonction sécréteuse et incréteuse;
  • Entérite chronique;
  • Colites chroniques;
  • Colite ulcéreuse par spécifique et morbus Crohni;
  • Néoplasme (polypes, tumeurs villeuses et cancer);
  • Gerçures anales chroniques au syndrome douloureux;
  • Etat après les opérations radicales au sujet du cancer du rectum et du gros intestin.

9. Maladie urino-calculeuse en présence du calcul rénal et urinaire en tout point (dans le cas du calcul à la vessie la décision doit être prise après l'examen urologique individuel).

10. Glomérulonéphrite aiguë et chronique.

11. Pyélonéphrite en présence des changements dans l'analyse des urines (pyuria

bactériurie).

12. Maladies du système hypothalamo-hypophysaire (état après la thérapie de rayon au sujet de la maladie d'Icenko-Kuching, maladie d'Icenko-Kuching, syndrome de Nelson).

13. Insuffisance hypophysaire - maladie de Simmonds, la maladie de Shien.

14. Tumeur de la hypophyse au tableau clinique de:

  • L'acromégalie;
  • La lactorrhée-aménorrhée persistante;
  • Du nanisme hypophysaire;
  • Du diabète insipide au stade de décompensation.

15. Diabète insipide de la genèse intumorale au stade de décompensation.

16. Maladies des glandes surrénales:

a)       Tumeurs du cortex:

  • Corticostéromes;
  • Androstéromes;
  • Cortiandrostéromes;
  • Corticoestéromes;
  • Aldostéromes;

b)      Tumeurs du cortex surrénal et du chromo tissu:

•    Phéochromocytomes ;

c)      Disfonction du cortex congénitale:

  • Forme de la perte du sel;
  • Forme hypertonique;
  • Etats incompensés remis en évidence;
  • Insuffisance surrénale chronique.

17. Maladies de la glande thyroïde:

  • Goitre toxique diffusif;
  • Goitre de nœuds, adénome de la glande thyroïde;
  • Goitre mixte;
  • Thyroïde chronique;
  • Hypothyréose.

18.  Maladies des parathyroïdes:

a)        Tumeurs et hyperplasie des parathyroïdes avec la clinique de:

•    L'ostéodistrophie hyperparathyroïde;

  • La concrétion néphrocalculeuse;
  • La maladie ulcéreuse de l'estomac et de l'intestin;

b)       Insuffisance des parathyroïdes chronique (tétanie):

  • Postopératoire;
  • Idiopathique.

19.  Diabète sucré:

a)        Type insulinodépendant (1er type):

  • Cours labile;
  • Décompensations fréquentes (cétoacidose, hypoglycémie);
  • Maladies concomitantes graves (sciatique, pyélonéphrite chronique, hépatite chronique);

 

  1. Type insulinodépendant (Ile type) avec des maladies concomitantes graves (sciatique, pyélonéphrite chronique, hépatite chronique);
  2. 1er et Ile types du diabète sucré, complication par:

•    Rétinopathie diabétique du Ille et du Ive stade;

  • Neuropathie;
  • Néphropathie.

20. Insulinomes et hyperinsulinisme fonctionnel.

21 .Hémoblastoses:

  • Leucoses aiguës et chroniques;
  • Lymphomes hodgkiniens et non-hodgkiniens;
  • Erytroémie;
  • Myélofibrose idiopathique;
  • Myélome;
  • Macroglobulinémie de Waldenstram.

22. Anémies (congénitales et aquises):

  • Anémies hypo- et aplastiques;
  • Anémies hémolytiques;
  • Anémies mégaloblastes;
  • Anémies sidéroblastes;
  • Anémies ferrodéficientes.

 23. Diathèses hémorragiques:

  • Hémophilie;
  • Maladie de Willebrand;
  • Purpura idiopathica thrombocytopenica;
  • Maladie de Glanzmann;
  • Maladie d'Auslère;
  • Vasculite hémorragique.

24. Agranulocytose récidivante.

25. Maladies de l'amas.

26.SIDA.

II. Maladies chirurgicales

  1. Hernies : de la partie blanche de l'abdomen ; ombilicale, inguinales, fémorolé postopératoires, en tout point; toutes les hernies du diaphragme, à part l'hernie cardinale de l'œsophage du 1er et Ile degrés.
  2. Mégasigma congénitale (maladie de Girshprung).
  3. Epithéliums et kystes du coccyx indépendamment de la présence des fistules.
  4. Appendicite chronique avec aggravations.
  5. Phlébites au stade aigu et péri-aigu ou avec aggravations fréquentes en anamnésie.
  6. Chute du rectum, surtout pour les manuels.
  7. Ulcères trophiques en tout point.
  8. Hémorroïde avec hémorragies fréquentes, fistules pararectales.
  9. Fistules abdonimales.

10. Gerçures anales chroniques au syndrome douloureux.

11 .Paraproctite aiguë et chronique.

12. Kystes dermoïdes au secteur para- et retrorectal.

13. Ankyloses de deux grandes articulations ou plus, y compris ankylose de l'articulation iliaque après avoir subi la tuberculeuse osseuse suivi du raccourcissement important d'un membre.

14. Amputation d'un membre (indépendamment du degré d'amputation).

15. Malformations congénitales de l'appareil moniteur, qui empêchent le déplacement autonome.

16. Ostéomyélites à tout stade.

17. Hypertrophie de la prostate du IIe et IIIe degrés.

III. Maladies nerveuses et mentales

  1. Troubles de la circulation cérébrale passagers d'étiologie différente sans symptôme neurologiques locaux.
  2. Conséquences de la congestion cérébrale aux troubles fonctionnels.
  3. Encéphalopathie discirculaire aux troubles intéllo-amnésiques ou moteurs.
  4. Radiculite sacro-lombaire chronique s'aggravant fréquemment.
  5. Maladies des nerfs périphériques chroniques, qui provoquent des trouble moteurs, trophiques et ceux de sensibilité ; séquelles des parésies des nerfs isolés.
  6. Maladies du système nerveux hérédo-familiales progressives.
  7. Parkinson.
  8. Sclérose dispersée.
  9. Infections du système nerveux aux troubles fonctionnels prononcés.

10. Instabilité végéto-vasculaire prononcée.

11. Etats neuro-asthéniques prononcés.

12. Troubles stables et spasmodiques (chorée chronique, myoclonie).

13. Atrophie musculaire progressive.

14. Conséquences des traumas du crâne en présence des séquelles stables et du

crâne défectif.

15. Neurasthénie aux réactions neuro-asthéniques prononcées se manifestant sous

forme d'irritabilité, d'état labile émotionnel, de baisse de la capacité de travail de troubles de sommeil.

16. Toutes maladies mentales (même au stade de rémission).

17. Toutes sortes de toxicomanie, y compris l'alcoolisme chronique.

18. Tumeurs du système cérébro-spinal.

19. Epilepsie.

20. Paralysies partielles et molles rendant difficile le déplacement.

IV. Maladies de l'oreille, du nez et de la gorge

  1. Double diminution de l'ouïe prononcée rendant difficile la communication.
  2. Skléroma des voies respiratoires.
  3. Tonsillite chronique aux aggravations fréquentes.
  4. Otite moyenne purulente chronique au stade d'aggravation.
  5. Otite moyenne chronique au stade de rémission (perforation sèche).
  6. Maladies de l'appareil vestibulaire aux troubles de l'équilibre et aux accès du complexe symptomatiques de Minierovski.
  1. Bégaiement très prononcé.
  2. Orène prononcée manifeste.
  3. Polypes des sinus nasaux supplémentaires.
  4.  Sinusites purulentes.

11. Aphonie.

12. Néoplasmes malins et bénins de l'oreille, du nez et de la gorge.

V. Maladies des yeux

  1. Finesse de la vue moins de 0,3 pour chaque œil avec la correction pas plus de 6,0 Dioptrie (en tenant compte de la spécialité).
  2. Myopie du haut degré (12-15 Dioptrie) avec le fond oculaire normal.
  3. Maladies de la conjonctive et de la cornée aiguës et para-aiguës. Séquelles des différentes maladies de l'appareil neuro-optique à une finesse de la vue moins de 0,3 avec correction.
  4. Trachome et conjonctivites adéno-virales.
  5. Maladies chroniques et atrophie du nerf optique.
  6. Glaucome : incompensé et sous-compensé.
  7. Dégénération de la rétine de pigment.
  8. Néoplasmes de l'orbite, intra-oculaires et autres néoplasmes malin ou avec un soupçon à la malignité.
  9. Anomalies de la vue, qui consistent dans l'absence de perception de certaines couleurs et troubles de la vue binoculaire (en tenant compte de la spécialité).

VI. Maladies cutanées et vénériennes

  1. Syphilis à tout stade, blennorragie aiguë ou chronique.
  2. Mycoses du cuir chevelu (myctosporie, teigne, pelade) et de la peau.
  3. Mycose déterminée par le trichophyton rouge (rubromycose) et épidermophytie des pieds, aux manifestations actives de ces maladies sur la peau et aux affections des plaques unguinales.
  4. Mycoses profondes.
  5. Maladies cutanées contagieuses (pyodermie, gale).
  6. Hémodermie.
  7. Sarcome de Capoche.
  8. Pemphigus.

9.   Pemphigoïde.

10. Dermatite de Dûhring.

11. Formes du prosiasis répandues, érythrodermie psoriatique, arthrite psoriatique.

12. Formes de l'ichtyose répandues.

13. Teigne de Dévergis chevelue rouge de son.

14. Formes de l'eczéma, de la neurodermite répandues et souvent récidivantes,

prurit d'Hebra.

15. Dermatites allergiques répandues.

16. Dermatomyosite, sclérodermie diffusive répandues, lupus rouge et formes

systématiques de ces maladies.

17. Vasculites allergiques chronique (nécro-ulcéreuses, systématiques).

18. Condylomes à pointe.

19. Lèpre à tout stade.

20. Toutes maladies cutano-vénériennes tropicales.

VII. Maladies stomatologiques

  1. Stomatite ulcéreuse chronique.
  2. Stomatite aphteuse chronique récidivante.
  3. Leucoplasie de la muqueuse buccale.
  4. Ostéomyélite maxillaire.
  5. Parodontose aux abcès.
  6. Chéilites, glossite, inflammations et parésie d'autres parties de la cavité buccale au stade d'aggravation.

VIII. Maladies gynécologiques

  1. Inflammations des organes génitaux féminins au stade d'aggravation et chroniques s'aggravant fréquemment.|
  2. Dysfonction des ovaires et hémorragies utérine fonctionnelles.
  3. Grossesse (à tout stade).
  4. Maladies des organes génitaux précancéreuses.
  5. Myome de l'utérus.
  6. Tumeurs des ovaires.
  7. Maladies du col de la matrice (érosion, polytes, leucoplasies).