Discours de S.E.M. Stanislav AKHMEDOV,
Ambassadeur de la Fédération de Russie en République de Madagascar,
à l'occasion de la remise de l'équipement médical à l'hôpital
Hôpital Mère Enfant de CUA Ambohimiandra de la République de Madagascar

 

Excellence, Monsieur le Premier Ministre,

Mesdames et Messieurs,

Nous nous sommes réunis aujourd'hui pour la raison très agréable pour moi comme représentant accrédité de la Russie en République de Madagascar. On procédera dans quelques instants à la cérémonie de la remise de l'équipement médical que le gouvernement russe m'avait chargé d'effectuer dans le cadre de la coopération humanitaire entre nos deux pays.

Cet équipement comprend les couveuses pour des bébés, des lampes, des ventilateurs et des tables néonataux. Dans le contexte actuel, où la statistique maternelle et infantile à Madagascar est alarmante et la réduction des tendances négatives qui existent est proclamée comme un des priorités du nouveau gouvernement, j'espère bien que le don de cet équipement contribue à tous les actions qui étaient prises et qui seront prises dans ce domaine. Je compte aussi qu'il devienne un investissement très important à la santé des générations futures malgaches.

En général, c'est une évidence manifeste du niveau très élevé de la coopération entre nos deux états, surtout dans le domaine humanitaire, et encore une exemple de notre fort désir d'être à côté du peuple malgache pour l'assister dans toutes ses efforts positives. Permettez-moi de vous rappeler qu'il y a quelques jours des membres du gouvernement aussi bien que d'autres personnalités malgaches ont assisté à la cérémonie de la remise du matériel pour le Centre de la langue russe auprès l'Université d'Antananarivo. Aussi, notre pays accorde annuellement à peu près 15 bourses des études universitaires et post-universitaires pour les étudiants malgaches. Tous ces axes de coopération très efficaces ne sont que la contribution au développement de ce pays, à l'approfondissement de nos relations.

Pour ne pas abuser de votre attention, je voudrais finir mon discours en soulignant encore une fois que nous sommes prêts à continuer le travail en rapport direct avec les autorités malgaches pour maintenir l'atmosphère d'amitié et de confiance à nos liens, pour chercher et réaliser toutes les voies d'attribution de la productivité aux contacts russo-malgaches, pour les remplir du contenu réel et mutuellement avantageux.

Je vous remercie pour votre aimable attention.